L'accident du Malabar Princess (3 novembre 1950)
(par Philippe BEUF)

Bienvenue sur Aiguille du Midi.net
Constellation
Le Lockheed Constellation en plein vol transcontinental.

3 Novembre 1950 : première grande catastrophe aérienne civile dans le massif du Mont-Blanc. Double drame à Chamonix avec la mort du guide René Payot.

Un Lockheed L-749 Constellation d’Air India International assurant la liaison Bombay Londres via le Caire et Genève, piloté par le commandant Alain Saint, un as britannique, s’écrase dans les alpes du Nord tuant son équipage et ses quarante passagers.

 

Les recherches aériennes, rendues difficiles par une météo épouvantable, s’organisent. Deux jours après le crash, le 5 novembre, un avion suisse repère les débris du Constellation aux alentours des rochers de la Tournette à 4.677 mètres d’altitude, pratiquement 1000 mètres après le refuge Vallot, sur l’arête terminale sur la voie normale du Mont-Blanc. A Chamonix, les secours se mobilisent. Sous la direction de René Payot, moniteur-chef de l’E.H.M. une caravane d’une trentaine d’éclaireurs skieurs se met en route depuis le téléphérique de l’Aiguille du Midi. Hélas, emporté dans une coulée de neige, le guide chute dans une crevasse dissimulée sous un important manteau neigeux, non loin de la gare des Glaciers. René Payot succombe. Et drame du destin, à près de 100 mètres du lieu où une avalanche avait emporté son frère en 1939.

Les secours chamoniards renoncent après cette tragédie du sort alors qu’une autre caravane partie de St-Gervais finit par atteindre l’épave pour ne plus rien trouver de vivant.

sinistre vestige
Une roue du train d'atterissage du Malabar Princess
rendue par le Glaciers des Bossons

Les causes de cet accident ne seront jamais élucidées et le glacier des Bossons, dans sa lente reptation, termine de rendre les débris de cet accident et de celui qui lui succéda, le 24 janvier 1966, seize années plus tard. Pour en savoir plus, nous vous conseillons la lecture des livres de Françoise Rey, " Crash au Mont-Blanc " et d’Henri Troyat, de l’Académie Française, " La neige en deuil " que cette catastrophe a inspiré et qui fut adapté par la suite au cinéma dans la film " The Mountain " avec Spencer Tracy. Vous pouvez consulter notre page bibliographie. Début mars 2004, un film de fiction tourné à Chamonix et basé sur cet accident sort sur les écrans.

le clacier crache de macabres souvenirs
Un morceau de structure d'avion, rendue par le glacier.

un vol exceptionnel
Photo aérienne du Glacier des Bossons, détententeur des restes de l'avion
(photo prise à 2500 mètres d'altitude en parapente)

.

ce bon Constellation
Le Lockheed Constellation : l'avion de ligne des années 1950

Le Lockheed L-749 Constellation est un avion de ligne long courrier fabriqué par la firme américaine Lokheed. Il est propulsé par quatre moteurs à pistons de 18 cylindres Wright Cyclone développant chacun une poussée de 1866 kW. Il fait partie de la troisième génération de Constellation. Son premier vol date du 1er décembre 1947. Il a été produit à 111 exemplaires dans cette version. Sa vitesse maximale de vol est de 525 km/h, son envergure de 37.49 mètres et il emporte 12804 litres de carburant. Equipé de son radar météo il mesure 29.67m pour 7.21 mètres de haut et pèse 27280 kilos. Il peut accueillir 43 passagers.

Lire une autre histoire

N'hésitez pas à nous écrire

courrier at aiguilledumidi.net

sommaire