Compagnie des Sites de Montagne
Chamonix Mont-Blanc Association N° 0742006115

La Compagnie des Sites de Montagne, association chamoniarde, créée le 9 novembre 2002, a pour but la recherche et la collecte des différents faits et événements historiques qui ont marqué la conquête des Alpes par l’homme, afin d’en assurer la transmissionà tous publics par le biais des moyens de diffusion existants ou à venir.

Objet de la Compagnie des Sites de Montagne 

La Compagnie des Sites de Montagne travaille à la réalisation du site Internet
aiguilledumidi.net
qui relate l’histoire de la plus célèbre remontée mécanique
des Alpes, le téléphérique de l’Aiguille du Midi à Chamonix.



Le Site

Aiguilledumidi.net présente aux internautes l’histoire de l’ancien téléphérique de l’Aiguille du Midi, appelé aujourd’hui, "Téléphérique des Glaciers".Donnant priorité à l’image, ce site à vocation historique contient près de 200 photos d’hier et d’aujourd’hui, pour plus de 50 pages de texte, et dresse un inventaire de ce que fut cette ligne de téléphérique.

Les informations diffusées sont authentiques et reposent sur des recherches minutieuses, tant dans la vallée de Chamonix qu’auprès des archives départementales de la Haute-Savoie.L’architecture du site est identique à celle d’un journal. Un grand nombre de documents d’époque, tout à fait inédits, ont été retrouvés et constituent une importante matière première documentaire. Cela permet de raconter la majeure partie de l’histoire, vue de l’intérieur des trois sociétés qui se sont succédées pour mener ce projet de téléphérique de l’Aiguille du Midi, devenu donc téléphérique des Glaciers à partir du milieu des années 1950. Des vétérans du téléphérique narrent leur aventure dans les pages témoignages. L’internaute peut visiter virtuellement les quatre anciennes stations et comprendre quelle fut la technologie du début du vingtième siècle en matière de téléphérique. Cet aspect des choses, inconnu à ce jour de la plupart des touristes se rendant à Chamonix, permet l’accès à une source d’informations historiques et culturelles, mais aussi de rendre un hommage haut en couleur à tous les Chamoniards et Valdôtains qui ont fait de ce chantier le cadre majeur de leur vie professionnelle.

Il faut se rappeler que le téléphérique des Glaciers ambitionnait de raccourcir la route vers le Mont-Blanc. Cette installation fermée depuis 1950 constitua un progrès majeur de l’homme dans sa conquête mécanisée des pentes montagneuses, et dans l’avènement du tourisme de montagne. Profitant des Jeux Olympiques de 1924 à Chamonix, la première liaison entre deux garesfut réalisée, et les deux premières stations purent être reliées par un funiculaire aérien.Un exploit technique pour l’époque, aujourd’hui oublié voire banalisé par les progrès exceptionnels réalisés dans le domaine des remontées mécaniques et de l'accès du grand public à la Montagne.


Les hommes de la Compagnie des Sites de Montagne

 

Président de l’association,
Co-auteur du site, il vit et travaille dans la vallée
, il coordonne et développe les projets de l’association. Sensibilisé par les vestiges du téléphérique des Glaciers lors de son enfance passée dans le chalet familial, il assure un rôle de web-correspondant en rencontrant et interviewant les acteurs de l’aventure du Téléphérique de l’Aiguille du Midi. Rédacteur principal de ce journal Internet, il oriente les recherches avec ses associés dans le but de raconter l’histoire de cette ligne dans tous ses développements.

  Alain Lurati, membre d'honneur
     
Serge Beuf, qui a participé au site est le secrétaire Trésorier de l'association. Serge Beuf a autrefois emprunté l'ancien téléphérique pour des courses en montagne. Ses souvenirs ont favorisé l'écriture de l'histoire de l'ancien téléphérique et de l'avant propos.
 
Alain Lurati, Membre d’honneur, est conseiller municipal à Chamonix, a concouru à la genèse de l’association. Son implication personnelle dans un projet lié à la réhabilitation de la gare de départ du téléphérique des Glaciers génère un apport constandans l’enrichissement informatif du site.


Bertrand BEUF, Webmestre
 




Bertrand Beuf,courrier@aiguilledumidi.net auteur du site Internet en 2002, il en est le webmaster. Frère de Philippe, il a vécu la même enfance à Chamonix, et a partagé la même passion pour ces vieilles pierres et machineries.


l'objet du site

Pour Chamonix et les habitants de sa vallée, c’est une façon de rendre hommage à leur patrimoine et ce, de manière actuelle, originale, globale, grâce à l’internet. De cette initiative se dégage une valeur ajoutée qui bénéficie à Chamonix, à son image, son aura, et donc son aptitude à valoriser son passé, à développer ses racines et ainsi à asseoir son évidente notoriété. Pour l'internaute ou le touriste qui prépare son voyage à Chamonix, c'est une façon intéressante d'enrichir son séjour, en parcourant l'histoire de la vallée.



à la Compagnie des Sites de Montagne vers 1962

N'hésitez pas à nous écrire

courrier at aiguilledumidi.net