LES TEMOIGNAGES

Michel Charlet était Maire de Chamonix. Il avait accepté de répondre aux questions d'AiguilleduMidi.net au sujet du devenir de cette ancienne installation de téléphérique.
 
René Bozon, Maire honoraire de Chamonix, moniteur puis professeur de ski à l'ENSA (Ecole Nationale de Ski et d' Alpinisme) évoque ses souvenirs du premier téléphérique de la Vallée de Chamonix. 
Dominique André fut durant 17 ans le directeur du Club des Sports de Chamonix. Il a été directeur de course de la Kandahar, une épreuve mythique, course qui arriva à Chamonix en 1948 sur la piste des Glaciers.
 
Fin des années 30, André Brandicourt est champion de ski, titulaire d'un record de descente de la piste des Glaciers. Il nous raconte l'atmosphère de cette époque. En 1940 il sera militaire affecté à la défense de la ligne et de la vallée jusqu'à l'armistice de juin 1940. Il raconte ses souvenirs.
On était jeunes ! dit Robert Melo.Né en 1923, il a passé sa jeunesse à Chamonix. Des Chantiers de Jeunesse à la Libération, il devient téléphoniste et emprunte la ligne pour travailler et pour le plaisir. Souvenirs d'un jeune homme.
 

François Ravanel est peintre, graveur et vit au village des Pèlerins. En tant qu' artiste, il a été influencé par les paysages de l'ancien téléphérique. Il y a consacré une de ses œuvres. Explications et commentaires.

Bernard Borgarelli est entré à la CFFM (l'ancienne ligne) le temps d'une saison, en tant que cabinier en 1950. Il est resté 33 ans au service du téléphérique de l'Aiguille du Midi. Il nous raconte quelques uns de ses souvenirs.

 


Alain Lurati est conseiller municipal pour le secteur Les Pèlerins-Les Favrands à la commune de Chamonix. Il est à l'origine d'un projet de réhabilitation de la gare des Pélerins. Explications.

Michel Latreille est géologue et alpiniste. A l'occasion d'une course en montagne, il a pris le téléphérique en compagnie de Lionel Terray. Il raconte.


sommaire

N'hésitez pas à nous écrire

courrier at aiguilledumidi.net