REHABILITATION AUX PELERINS (suite)


Alain LURATI

  ADM.NET Parlons donc de financement. Vous avez fait budgéter cette modification de la station des Pélerins en salle communale ?

AL —Oui, à priori, il faut envisager une enveloppe tournant autour de 910.000 Euros.
Il faut tout rénover, de la toiture aux murs. Mais rénover de façon intelligente, c’est à dire en conservant à la gare le cachet qui lui est propre. Cet escalier magnifique tout en pierre de taille, cette terrasse couverte, je pourrais en parler longtemps ; clairement restaurer comme à l’origine pour conserver le bâtiment tel qu’il était, du moins dans toute la partie extérieure.

ADM.NET Vous avez évoqué aussi une question de priorité, il y a donc une hiérarchie de projets et de chantiers ?

AL — Exactement. Et la rénovation de la gare n’est pas dans les priorités du moment. Mais cela ne signifie pas non plus que ça ne se fera pas.

ADM.NET Le facteur temps n’est pas en votre faveur, vous avez pu constater l’état de vétusté de ce bâtiment ? S’il venait à se dégrader d’avantage, que deviendrait votre projet ?

AL — Je ne veux pas imaginer cette situation. Il faut procéder par ordre. D’abord, négocier avec la Compagnie du Mont-Blanc, à qui appartient toutes les installations de l’ancien téléphérique, afin d’obtenir la restitution de cette station des Pélerins à la commune de Chamonix. Cette démarche est en très bonne voie.

ADM.NETC’est à dire ?

AL — La Compagnie cherche un endroit fermé pour stocker du matériel qui est actuellement entreposé dans la gare.

stock de poulie
Un lieu de stockage

ADM.NETEt après ?

AL - Après, un certain nombre de mesures s’imposent au plus vite. Fermer le bâtiment de façon à éviter à la fois les risques d’accidents et les tentations de certains irresponsables qui le saccagent et le visitent illégalement. Nous ne pouvons plus accepter ces dégradations constantes ni prendre le risque d’un drame.

ADM.NET Si votre projet n’est pas dans les priorités actuelles, que comptez-vous faire de cette ancienne gare dans le futur proche ?

AL — Il existe une solution pour ne pas engager la commune à hauteur de la totalité du budget de rénovation. Associer à ce projet une entreprise privée qui pourrait être intéressée par ce bâtiment, pour y faire des bureaux par exemple. Cette entreprise, alors partie prenante nous aiderait financièrement aux frais du chantier de remise en état. Mais il faut que cette entreprise soit dans une activité stratégique, en rapport à la vallée et à la montagne d’une façon générale. Ainsi, dans ce schéma, je pourrais réduire le montant de l’investissement municipal de façon sensible et par là même le faire accepter plus vite. Bien sur, cela signifie aussi que je ne pourrais pas développer la totalité de mon projet, mais il faut savoir faire des compromis. Ma priorité serait alors sur la nouvelle MJC. Ce serait déjà un grand pas en avant. Je ne cherche pas un mécène, mais un partenaire.

Mais, pour aller dans le sens de votre question, vous comprenez bien que récupérer la gare pour la laisser dans son état actuel, cela n’ait aucun sens, ni pour la commune, ni pour le quartier, ni pour moi.

ADM.NETAlors c’est une course de vitesse ?

AL — Oui. Récupérer la gare, cela veut dire que mon projet est validé par le conseil et par l’entreprise qui en occuperait une partie, sous forme locative. Le tout est de faire assez vite pour enrayer l’actuel processus de dégradation du bâtiment. Je pense qu’il faudra monter une SEM, une société d’économie mixte . Cela peut devenir une option plausible, car je sais que la municipalité toute seule, ne me suivra pas forcément, au sens où elle ne dégagera pas les 100% des fonds nécessaires.


Gare des Pélerins été 2002
La Gare des Pélerins, été 2002

ADM.NET — Parlons du présent. Qu’est ce qui a déjà été fait ?

AL — Nous avons fait couper une partie des arbres qui enserraient le bâtiment et pouvaient devenir dangereux pour la circulation sur la route des Pélerins. La seconde partie sera le nettoyage de la gare et sa sécurisation. Vous savez, la commune est avec moi, elle s’implique et tient à garder son patrimoine, surtout celui-ci, cette gare, le départ d’une grande épopée du siècle dernier. Mais les élus ne me suivront pas si mon projet n’est pas totalement verrouillé. Le but est de faire aboutir cette idée dans le mandat actuel de l’équipe municipale. Mais seul je n’y arriverai pas, il y a d’autres priorités comme nous disions tout à l’heure.

ADM.NET Lesquelles ?

AL — D’autres engagements financiers qui ont été pris pendant le mandat. Place du Mont-Blanc, la salle Michel Croz à reconstruire, la maison des sports, j’ai peur que Les Pèlerins soient encore un petit peu oubliés. C’est pour ça que j’essaye de trouver un moyen de m’en sortir autrement et de proposer au conseil une autre alternative, l’association public et privée, pour sauver cette gare, ce patrimoine. Quoi qu’il en soit, je voudrais bien que les travaux de rénovation aient commencé avant la fin du mandat actuel.

ADM.NETAlain Lurati, je vous remercie de votre concours.


LIRE LA PAGE PRECEDENTE

LIRE UN AUTRE TEMOIGNAGE

sommaire

N'hésitez pas à nous écrire

courrier at aiguilledumidi.net